Culture is future »

21.11.2014

Revue du web - 21/11/2014

La Transition numérique doit être portée par la culture de la donnée.

Le faible écho politique et médiatique du rapport Lemoine sur ‘La transformation numérique de l’économie française’ deux semaines après sa publication souligne l’absence d’une véritable culture de la donnée en France, défendue par le Forum d’Avignon et confirmée par une étude EY rendue publique le 19 novembre sur la faible maturité des entreprises dans l’exploitation des données clients. 

Lire notre tribune publiée sur La-Croix.com


Les pistes du rapport Lemoine pour la « transformation numérique » de l’économie française

Après plus de neuf de mois de travaux et d’auditions, Philippe Lemoine a remis la semaine dernière son rapport sur « La transformation numérique de l’économie française. De très nombreuses pistes sont mises en avant, visant aussi bien les entreprises que les pouvoirs publics, les particuliers, les associations de promotion des biens communs, etc. Petit tour d’horizon de ces préconisations qui pourraient inspirer le futur projet de loi numérique d’Axelle Lemaire.

Lire sur nextinpact.com

Accélérer la transformation numérique : les préconisations du rapport Lemoine

Entretien avec Philippe Lemoine, Président du Forum d'Action Modernités et de la Fondation internet nouvelle génération, (FING) rapporteur de la mission.

Lire sur franceculture.fr

Rapport Lemoine : des accélérateurs pour numériser l’économie

Objectif : permettre à la France de saisir les opportunités offertes par le numérique. « Le numérique peut être une chance pour la France. La transformation numérique est la chance que la France doit saisir », met en exergue Philippe Lemoine au début de son rapport.

Lire sur silicon.fr

« La transformation numérique présente plus d’opportunités que de risques pour la France » affirme  Philippe Lemoine

Extrait de l’interview : « Pour la première fois, nous pouvons conclure dans un rapport que la France n'est pas en retard ! Sur les critères de l'appropriation des outils, des usages et aussi de l'inventivité des modèles d'affaires, dans l'économie du partage notamment, les Français sont plutôt bien placés par rapport à la moyenne européenne ». 

Lire sur latribune.fr

Crédit photo : Philippe Lemoine par Groupe LaSer