Culture is future »

12.12.2014

Revue du web - 12/12/2014

Données personnelles : l’urgence d’une éthique partagée

Le Forum d’Avignon affirmait en septembre avec sa Déclaration Préliminaire des droits de l’homme numérique (DDHN.org) l’urgence à définir un cadre éthique aux données personnelles pour qu’elles ne soient  pas  réduites à une marchandise comme une autre.

Les participants de l’événement organisé par la CNDP dans le contexte du 2ième Forum Mondial des Droits de l’Homme qui s’est déroulé à Marrakech du 27 au 30 Novembre 2014 en ont pris acte dans leur déclaration commune. (cf pdf fmdh2014.org/ar/documents/download/53/).

A l’occasion de la conférence The European Data Governance Forum (EDGF) du 8 décembre, organisée par le G29 et la CNIL, placée sous le patronage de l’UNESCO, le G29 qui rassemble les autorités européennes de protection des données, est lui aussi passé à l’offensive avec une déclaration commune sur l’importance de la protection des données personnelles à l’ère du numérique.

L’ambition est large, nourrie d’utopies ("le niveau européen de protection des données ne peut être érodé (...) par des accords bilatéraux ou internationaux") et d’une vision positive d’une société aidée -et non pas dirigée- par les données, en réaffirmant les valeurs humanistes communes de l’Europe. Le G29 souhaite  que les nouvelles règles de protection des données de l'Union, que la directive européenne scellera, s’imposent comme « des principes internationaux impératifs en droit international public et privé ».

Même très focalisé sur la protection des données,  le G29 rappelle qu’une éthique peut être un facteur de croissance et de compétitivité des entreprises. Consciente de l’enjeu civilisationnel et culturel,  la déclaration confirme une vigilance particulière pour que les données personnelles - comme la culture- ne soient pas intégrées dans les traités de libre-échange actuellement en négociation entre l'UE et les Etats-Unis. 

 « En 2015 et 2016, la loi (sur le numérique) réaffirmera de manière solennelle le droit à la vie privée et à la protection des données personnelles, ainsi que le contrôle des actes des services de renseignement », a rappelé le premier ministre, Manuel Valls, dans son discours d'ouverture de l’ European Data Governance Forum, insistant sur l’atout économique que la confiance représente. « L'Europe doit faire de la protection des données personnelles un argument d'attractivité et de compétitivité. L'utilisateur doit pouvoir faire ses choix sur ses propres données en toute connaissance. Cela a un potentiel économique énorme. »

Pays des droits de l'homme, la France doit faire de la régulation pour une éthique de la donnée  une dynamique positive pour les droits de l’homme numérique.


Marrakech : Forum mondial des droits de l’Homme : Une clôture en apothéose

Le 2e Forum mondial des droits de l’Homme a réuni un casting impressionnant, aussi engagé que divers dans ses origines et revendications. Un panorama unique allant des représentants et chefs d’Etats ou acteurs de terrain. Avec en autres une déclaration sur la protection des données personnelles. fmdh2014.org/ar/documents/download/53/

Lire sur maliweb.net

Les CNIL européennes consacrent la protection des données comme droit fondamental

Proportionnée, limitée dans le temps, articulée avec l'impératif de sécurité, les CNIL européennes ont rassemblé un certain nombre de grands principes communs encadrant l'utilisation des données personnelles des Européens dans une déclaration commune qui consacre également le principe comme un droit fondamental.

Lire sur euractiv.fr

Les CNIL européennes déclarent la guerre à la "surveillance secrète, massive et indiscriminée

A l’instar de la « déclaration des Droits de l’homme numérique » proposée au Forum d’Avignon le 19 septembre dernier, le texte élaboré par le G29 met l’accent sur la protection des données personnelles en tant que droit fondamental pour les ressortissants européens, nécessitant une législation en droit international public et privé à laquelle devront impérativement se plier les acteurs de l’industrie et du numérique.

Lire sur rslnmag.fr

L’Europe exhortée à faire de la conservation des données personnelles un argument commercial 

Comment faites-vous l’équilibre entre l’avantage compétitif de la protection des données personnelles et l’appétit rapace des entreprises digitales nourries au big data ? Les autorités européennes de protection des données continuent à se quereller autour de cette question, et ont publié ce jour une déclaration commune sur les principes qu’elles croient essentiels pour parvenir à un équilibre.

Lire sur techcrunch.com

Qui a gagné son pari en 2014 ?

Les data sont incontournables. Les données et la question de leur confidentialité ont été au cœur de nombreux débats cette année, et cela ne fait que commencer. Au forum d’Avignon, une déclaration préliminaire des droits de l’homme numérique a vu le jour le 19 septembre 2014 à l’issu du Forum d’Avignon @Paris, le 13 mai 2014 la Cour de Justice de l’Union Européenne confirme le droit à l’oubli des internautes dans son territoire.

Lire sur live.orange.com