Culture is future »

10.10.2014

Revue du web - 10/10/14

Le business du selfie

Avec le selfie, nous sommes devenus des metteurs en scène de nos vies, pour les partager. Le poids économique de ce nombrilisme conduit les entreprises à tirer parti de cette tendance planétaire pour valoriser ces images de soi.


La panoptique de l’individu connecté 

Il n’a jamais été aussi facile d’enregistrer tout ce que l’on voit. Cela ouvre des perspectives fascinantes mais aussi alarmantes. 

Lire sur economist.com

 

 

Le Selfie, le narcissisme et l’innovation

Est-il possible que ces avancées technologiques aient ouvert la voie à une société narcissique, transformant l’intérêt même de voir, de se connecter ou d’entrer en contact avec les autres en plaisir égocentrique de se regarder et de s’admirer?

Lire sur lyfemarketing.com

Comment quatre entreprises utilisent la stratégie « selfie » pour toucher les consommateurs

Monter un message marketing en lien avec les sujets tendances, voici la clé pour capter l’attention du consommateur. La tendance du moment : le selfie. Si tendance d’ailleurs, que l’année dernière, le Dictionnaire Oxford a désigné le mot « selfie » Mot de l’Année, et qu’Instagram détient plus de 88 millions de photos contenant le #selfie.

Lire sur responsys.com

Comment Shutterfly bénéficie de la numérisation et des médias sociaux

Shutterfly Inc. est un commerce en ligne de produits photo personnalisés. Bien que les volumes d’appareils photo numériques connaissent un déclin régulier depuis quelques années, une croissance rapide du côté des ventes de smartphones a compensé ce déclin et boosté la croissance globale dans le domaine de la photographie numérique. De plus, la globalisation accélérée d’internet et le développement des médias sociaux a abouti à une croissance effrénée de la prise et du partage de photos.  

Lire sur trefis.com

Instagram: pourquoi Facebook a payé si cher une entreprise qui ne rapporte rien

Instagram est un pas de plus vers l'omniscience de Facebook, mais aussi un pari (un peu) risqué. Pour Facebook, cibler Instagram a un sens. Son outil de partage de photos sur mobile est moche et mal fichu; Instagram est tout joli et efficace. Avec cette acquisition, Facebook remet à niveau un de ses points faibles.

Lire sur slate.fr

Ce que Microsoft et Apple peuvent apprendre d’Adobe sur Cloud First

Adobe a introduit un hébergeur de nouvelles applications et d’innovations à son service Creative cloud. Il a annoncé un  partenariat de taille avec Microsoft pour développer à la fois du matériel informatique et des logiciels. Au cœur de ce partenariat : la capacité de la tablette Surface 3 de Microsoft à supporter les versions complètes des applications Creative Cloud d’Adobe, et bien plus. 

Lire sur forbes.com

 

Crédit photo : Paško Tomić