Culture is future »

03.11.2011

Qui est Euzhan Palcy ?

Euzhan Palcy est réalisatrice, scénariste et productrice. Née en Martinique, elle s’initie  à travers les films de François Truffaut, Sembene Ousmane, Costa Gavras, Fritz Lang, Billy Wilder, Orson Welles et Alfred Hitchcock. Diplômée de la Sorbonne et de l’école de cinéma Louis Lumière (direction de la photographie), elle réalise, à 17 ans, La Messagère, le premier téléfilm en provenance de l’Outre-Mer puis, à 24 ans, Rue Cases-Nègres (César du meilleur premier film, 17 prix internationaux dont le Lion d’Argent et le Prix d’Interprétation Féminine à la Mostra de Venise). Ce film français, un des plus primés et vendus de cette année-là, marque le début d'un long chemin qui fait d’elle la première réalisatrice noire produite par un studio d’Hollywood (MGM).

Euzhan Palcy inscrit son travail dans l’histoire et la conscience collective mondiale grâce à des œuvres traitant de problèmes sociaux et d'identité culturelle, éclairées de touches d'espoir et d'un indéfectible humanisme. Pour la préparation de son film contre l’apartheid Une Saison Blanche et Sèche  (1989), elle défie la Section spéciale et entre dans Soweto avec l’aide du médecin de famille de Nelson Mandela et de Desmond Tutu. Elle ramène alors la légende Marlon Brando à l’écran . Elle reçoit le prix Orson Welles et Marlon Brando sa dernière nomination aux Oscars. En 1995, la cinéaste est invitée en Afrique du Sud par le Président Mandela fraîchement élu. Après la trilogie Aimé Césaire une parole pour le XXIème siècle, elle réalise le film Ruby Bridges (Disney) présenté par le Président Clinton sur ABC, suivront The Killing Yard (Paramount) Parcours de Dissidents etc…

En mai 2011, le Festival de Cannes et le MoMA l’honorent. Euzhan Palcy a été décorée des insignes d’Officier dans l’Ordre National du Mérite le 28 septembre 2011 à l’Elysée. Elle est citoyenne d’Honneur de New York, Atlanta et la Nouvelle Orléans. Un collège en Martinique et un cinéma en Picardie portent son nom.