EY

Depuis 2008, EY décrypte pour le Forum d’Avignon les mouvements à l’œuvre dans l’industrie des médias et des contenus, face à une révolution digitale qui a rebattu les cartes des forces en présence, à travers le prisme de la propriété intellectuelle, de la monétisation  ou encore de la vitesse de diffusion. Si cet écosystème semblait tendre vers un point d’équilibre entre les acteurs des médias, des télécoms et d’Internet, c’était sans compter sur la déferlante Big data qui se traduit par une masse vertigineuse de données que seul un nombre restreint d’acteurs est capable de faire parler, accédant ainsi à un formidable levier pour parvenir au pouvoir de contrôler et de prévoir. La donnée personnelle culturelle, autour de laquelle se structure aujourd’hui un nouveau marché, est à l'origine d’une ruée d’acteurs du numérique, en témoigne l’étude EY pour le Forum d’Avignon 2013 : « Comportements culturels et données personnelles au cœur du Big data – entre la nécessaire protection et une exploitation au service des nouveaux équilibres économiques ».

Il est désormais temps de définir un cadre légal et éthique où, à l’issue d’un débat entre citoyens, entreprises et régulateurs, ces données pourront être mises au service du développement et d’une croissance pérenne.