Culture is future »

22.11.2013

#FA2013 - Résumé de la journée du Vendredi 22 Novembre

Des raisons d'ésperer :

En termes de chiffres : + 5% de croissance annuelle moyenne pour les industries culturelles jusqu’en 2017 selon Kurt Salmon, "Les industries créatives sont vecteur d'identité mais aussi d'emplois, alors que le problème du chômage est l'un des plus brûlants de l'Europe pour l'avenir" (Uros Grilc. Ministre de la culture slovene)

En termes de désir : La culture est une arme miraculeuse (Aimé Césaire),  un produit de haute nécessité (Edouard Glissant). Plutôt que de s’interroger sur ‘Culture, combien de divisions ?’ les intervenants pensent la culture en termes de multiplications ?  Bien au-delà des retombées économiques, la culture crée du lien social entre citoyens entre pays (vecteur de réconciliation) ; ce que les sud-africains nomment le ‘Ubuntu’ (‘je suis parce que vous êtes’ de la fierté d’appartenance,

En termes d’engagement ; des consommateurs, près de 45% de ceux interrogées par Kurt Salmon se déclarent prêts à financer un artiste ou une œuvre. 65%, prêts à acheter en direct une œuvre à un artiste. Bain confirme que ‘les réseaux sociaux aident les producteurs dans l'évaluation de leurs risques d'investissement". "Le crowdfunding permet aux artistes de créer un lien au très long terme avec leur public » (Martinj Arets)  Les artistes n'ont pas été capables d'envoyer un message clair à la société civile. ils doivent inventer une nouvelle manière de considérer le rapport économique entre Contenants et Contenus. Avoir une attitude plus souple au niveau du droit et laisser le choix aux artistes. On ne peut rien leur dicter" (JM Jarre)

Les anti-mondialistes sont devenus alter-mondialistes, pour un nouveau choix de société. La première valeur d'une nation n'est pas l'économie, mais la culture" (B. Landry)

‘La culture est un facteur de reconstruction de la nation. La culture définit qui nous sommes et ce que nous faisons. La culture prolonge les enseignements de N. Mandela en rassemblant des personnes issues de milieux différents. La diplomatie culturelle est très importante : cela nous aide à tisser des liens entre les Etats. Améliorer les relations entre nations ne peut se faire que dans le respect et la connaissance de la culture des autres Les liens culturels sont en train de se resserrer sur le continent africain. Nous sommes sur la bonne voie" (Paul Mashatile. Ministre de la culture d’Afrique du Sud)



De raisons de se mobiliser : « Mon possible ne m'abandonne jamais" Paul Valéry

La culture? Identité, présence, patrimoine (Jarre). Un cœur (Plantu). La culture n'a de pouvoir que si elle ose se moquer de lui (Jean-Marie Perier)

L'internet peut-il être notre sauveur ? Car pour le moment, en termes de démocratie, il nous enfonce davantage qu’il nous sauve. Si au Moyen-Orient et au Proche-Orient, Internet a permis la disparition de certaines dictatures, il conduit les politiques américains à l’extrémisme pour assurer le maximum de financement, favorise une dynamique pathologique. Le Tea Party a vu le jour grâce à internet et aux micro-financements. Seul internet pourra nous sauver en veillant au respect de l’opposition. (Laurence Lessing)

Il faut arrêter de diaboliser internet. Nous en avons besoin, les artistes en ont besoin Les artistes ont toujours été confrontés à la technologie, de l'imprimerie à internet. Il faudrait créer la notion d' ‘eternal copyright’ pour créer un fonds de solidarité pour financer la création des pays émergents. Dans un smartphone, la partie smart vient des artistes (JM Jarre)

On manque d’un « Discours amoureux sur la culture », une littérature à l'Europe (B.Moineau. Louvre Alliance). "Nous sommes actuellement dans une crise du paradigme de l'illimité. L'Europe manque cruellement d'un espace public commun" (Manuel Carrilho). "L'imaginaire d'opposition du rapport Nord-Sud est contraire à l'esprit de l'Europe "L'échelon européen ne nous dédouane pas de penser à l'échelon local’ (Olivier Py)

Il faut d’abord sortir de notre désenchantement comme l’observe le reste du monde : « Avant vous étiez ultra critiques envers vous-mêmes mais vous n'y croyiez pas, maintenant vous y croyez" observe B Landry ex PM du Québec. Le savoir-faire européen en matière de culture peut inspirer le monde entier"  (Tarik)

‘Le monde est en crise, mais le désarroi n'est pas seulement en Afrique. Cette fois, la crise concerne toutes les cultures, et l'Occident est mis en difficulté. Il ne faudrait pas que l'Europe se laisse tromper par l'Histoire. La culture c'est la seule chose qu'on doit défendre ensemble. Ce qui nous fait être c'est ce que nous avons en commun. Ne vous laissez impressionner par personne, vous jeunesse d'Europe. Exigez d'être formés! Revendiquez qui vous êtes d'abord, c'est l'Engagement qui fera de vous des agents du changement. Beaucoup de jeunes Africains veulent de l'auto développement, pas "du" développement.’ (Abdoul Aziz Mbaye, Ministre de la Culture du Sénégal)

 


Même s’il est à craindre que la question culturelle ne fasse pas assez débat lors des élections européennes de 2014, il faut impliquer la jeunesse, c’est de leur avenir dont il s’agit.

Replacer la culture au centre du projet européen, voilà la mission des jeunes. « Les jeunes sont une minorité qui se bat pour ses droits » nous dit le ministre de la culture slovène ! 

Quel enjeu ? L'exception culturelle est l'amour du spécifique dans l'universel (O.Py) La culture n'est pas une marchandise, même si elle a une valeur économique" (R. Mihaileanu) ‘L Europe investit plus dans les vaches que dans la culture. Défendre l’Exception culturelle c’est valoriser les outils nous permettant, demain, de défendre la diversité culturelle" (O.Py) "

Manuel Carrilho appelle à inverser la citation de Kundera : "'L'Européen est un nostalgique de l'Europe" "Créer pour interpeller, il est là le pouvoir de la culture. Il faut éviter de se perdre dans l'infini du champs des possible" (Capitaine Alexandre)

Comment ? « Raconter une autre histoire que celle des eurobonds » « Faire de rencontrer la science, la recherche et le monde de l'art pour l'innovation" P.Dujardin (Bozar) S’appuyer sur une Europe des œuvres et des artistes (C. Albanel, Orange) "Le mot esprit se situe hors de tout pouvoir mais dans le champ de la puissance du désir. (B.Moineau. Louvre Alliance). "Nous sortirons de la crise plus rapidement si nous nous servons du pouvoir créatif de l'Europe" (Uros Grilc. Ministre de la culture slovene).

"Il faut que la culture devienne une manière de partager des compétences entre les pays européens. si dans 20 ans 30% du PIB est fait de services virtuels, comment allons-nous faire si on n'a pas de plateforme ? Il nous faut une stratégie européenne du numérique sinon nous perdrons la maitrise de notre création. " (J.Toubon) Le droit d'auteur défend aussi le public (Sandra Faultrier)

« Nos politiques culturelles sont les piliers de notre vision à long terme. Nous ne voulons pas être culturellement marginalisés. » (Tarek) sur l'investissement culturel au Qatar


L’importance de résister :

Les nouvelles formes de prescription réduisent l'importance des experts. Certaines prescriptions nous enrichissent, d'autres nous définissent’ Bain. ‘Dans un monde où tous les trésors sont disponibles, ce qui a de la valeur c'est la carte au trésor" (Hackhaton Prescrire). Ne pas diaboliser internet : Plus il y a de numérique, plus la musique live fonctionne, plus les musées fonctionnent (P.Dujardin)

‘Le numérique doit être un outil au service de la citoyenneté. Je veux porter une politique culturelle qui accompagne la génération d'aujourd'hui. La véritable évolution est numérique. Il est au coeur de nos politiques culturelles. Le numérique a été envisagé comme toutes les révolutions, avec crainte. C'est un changement de cap’ (A. Filippetti)

‘Préserver et partir de ses racines pour viser l’universel, c’est à la fois se respecter et savoir où l’on va. (Ministre de la culture sénégalais) ‘L'accélération du passage de la contre-culture à la culture brouille les frontières" (J. Davis, Google) "L'algorithme saura avant moi ce dont j'ai envie’ (P.Lescure)

‘La Contre-culture c'est la résistance, le refus d'un certain nombre de normes pour lesquelles on se sacrifie’. (Capitaine Alexandre)

"Je ne pense pas en termes de contre-culture mais en termes de dominance. Il y a un art dominant, et un art qui ne l'est pas. La connaissance, le savoir ne passent par les réseaux les plus visibles. " (P. Dusapin)