Culture is future » Financements et modèles économiques

12.06.2015

Du streaming sinon rien ? Une innovation peut en cacher (bien) d’autres.

Revue du web - 12/06/2015

Apple a (enfin) révélé lundi 8 juin dernier son nouveau service de streaming. Apple Music déjà qualifié par certains observateurs de « révolutionnaire », réussira-t-il le hold-up créatif sur le streaming comme celui qu’iTunes fit sur la musique ? Hormis la mise en place d’une Web radio en direct (Beats 1), d’une rubrique  Connect  qui permet aux artistes de publier divers contenus pour leurs fans, et de playlists certifiées  100% humaines - et non via des algorithmes prescriptifs - ; plus que sur l’ innovation, Apple parie sur sa force de frappe de 800 millions de cartes de crédit enregistrées (versus 15 millions d’abonnés « payants » à Spotify) et son marketing pour gagner des parts sur un marché qu’il rejoint tardivement.

Cette nouvelle plateforme bénéficiera-t-elle aux artistes ? « En moyenne, au niveau mondial, la part de valeur captée par les artistes musiciens est passée de 14% en 2000 à 17% en 2013 sur la musique enregistrée grâce à l’hybridation des modèles plus favorables pour les artistes – mais sur un marché qui au global a diminué » rappelle sous forme de raisons d’espérer une étude Kurt Salmon pour le Forum d’Avignon à paraître en automne 2015. Pour s’en donner le cœur net, la ministre de la culture Fleur Pellerin a confié les jours précédents une mission à Marc Schwartz dans le but de favoriser une meilleure équité dans la répartition de la valeur ajoutée entre artistes,  producteurs et plateformes.

Au-delà d’une approche réglementaire, les artistes peuvent compter sur d’autres initiatives créatives aux business models plus singuliers.  Que l’on pense au spectacle vivant avec des montages artistiquement et économiquement vertueux comme celui du Théâtre du Châtelet pour Un américain à Paris (cf notre interview de sa Directrice de Production, Laurence Marchand) ; à la plateforme Vodkaster à mi-chemin entre le DVD et la SVOD ; à la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank ; ou encore au domaine muséal où des institutions telles que le Dallas Museum of Art mise tout sur la data (cf « L’usage éthique de la data est un avantage concurrentiel ») ...bref, la filière culturelle n’a plus à démontrer son dynamisme !

 

Une nouvelle révolution annoncée par Apple qui n’en a pas fini avec le marché de ma musique

Appel a tenu le 8 Juin à San Francisco sa rencontre annuelle qui a révélé à une assemblée d’informaticiens son nouveau service de streaming musical. L’annonce tonitruante d’Apple soulève deux questions : ce nouveau service est-il véritablement révolutionnaire ? Les gens vont-ils être prêts à le payer ? 

Lire sur economist.com

 

Nouveaux business models et pricing des vidéos

En 2014, 10 millions de français ont regardé des vidéos en ligne. De nouveaux modèles d’affaires sont envisagés du côté de l’offre légale. L’objectif : mettre en avant les plateformes homologuées et lutter contre les sites web de téléchargement illégal.

Lire sur zdnet.fr

 

Les start-ups de la presse entre inventivité et précarité

La remise du rapport Charon à Fleur Pellerin est l’occasion de se pencher sur la situation des start-ups de la presse. Il semble que ces rédactions hybrides veuillent s’affranchir des périmètres des métiers et des hiérarchies…tout en cherchant encore un modèle économique viable. 

Lire sur integrales-productions.com

 

Le Théâtre du Châtelet récompensé par 4 Tony Awards à New York

A la cérémonie des Tony Awards à New York, «An American in Paris » a raflé quatre récompenses. L’occasion de rappeler que si le Châtelet dépend beaucoup de la Ville de Paris, qui lui apporte l’essentiel de ses ressources (18 millions sur un budget de 28 millions), la salle, au statut associatif, a su innover en matière de financements extérieurs pour conserver une grande liberté.

Lire sur lesechos.fr

 

La gratuité des musées s’avère coûteuse…

Les musées rencontrent des difficultés à adapter leur modèle économique. Le Broad contemporary art museum ouvre à Los Angeles et revoit les rangs des grands musées gratuits, ce qui pose la question : mais pourquoi ne sont-ils donc pas tous gratuits ?  

Lire sur fortune.com