Culture is future » Innovation et numérique

20.06.2011

Toujours plus loin - The social Netbook : Livre augmenté recherche réseau social

livreAlors que Facebook proposait déjà de créer votre « bibliothèque visuelle » pour  lister et recommander à vos amis tous les livres que vous aviez lus, les réseaux sociaux spécialisés dans les livres se multiplient. 

En France, Babelio existe depuis 2007, proposant des extraits de bande dessinée, des critiques, des citations, des classements de popularité par catégories, etc. et permettant à chacun de partager ses lectures. Leur volonté : propager le bouche à oreille. Le site, avec plus de 700 000 visites par mois, est soutenu par différents éditeurs, Albin Michel, Gallimard ou encore Grasset ; ainsi les membres les plus actifs peuvent être invités à commenter avant leur sortie des nouveautés littéraires. A l’heure d’un Internet de l’échange où les internautes plébiscitent tripadvisor ou voyage forum autant que leur guides de voyages, les éditeurs essayent d’intégrer ces nouveaux réseaux sociaux pour atteindre d’une nouvelle manière leur lecteurs. 

En septembre, sera ainsi lancé bookish par des grands éditeurs du marché américain, Hachette Book Group, Penguin Group et Simon & Schuster, pour recréer un IMBd du livre : une base de données personnalisable où se trouveront toutes les informations, notices, critiques et actualités des auteurs, ouvrages et éditeurs. Hachette a d’ailleurs crée son propre site participatif, MyBoox, pour rester en contact avec ses lecteurs et connaître leurs envies. En devenant « membre officiel », un lecteur peut par exemple pendant un an commander gratuitement tous les livres qu’il souhaite, notamment hors du catalogue de l’éditeur. De nombreux sites du même genre existent, chacun jouant sur une forme différente de prescription.

Un nouveau filon pour éditeurs et auteurs afin d’entrer dans cette nouvelle conversation entre marque et lecteurs.

Pour en savoir plus 

Illustration: Ian Wilson