Culture is future »

19.09.2014

Revue du web - 19/09/2014

On n’a pas vraiment donné quand on n’a pas encore tout donné

Objets connectés, self and quantified data : nous sommes qu’au début d’existences pilotées par nos données pour le meilleur (optimisation de nos ressources personnelles et naturelles…) mais aussi pour le pire (comparaison et scoring sauvages, normalisation, ….) Il est temps que l’usage des données personnelles (intimes et extimes) soit repensé à l’aune de la protection de nos droits fondamentaux. Sans pour autant entraver l’innovation.


La surcharge des données : Le ‘quantified data’ représente t-il vraiment notre futur ?

Bienvenue à l’époque des ‘quantified data’ quand les smartphone, les smart glasses et toutes sortes d’engins à l’intelligence artificielle améliorée nous suivent et nous analysent sans arrêt depuis les calories que l’on consomme jusqu’aux nombre d’heures que l’on dort. Avec comme but un changement positif de nos habitudes de vies. Mais ces données peuvent-elles vraiment améliorer notre santé ?

Lire sur nbcnews.com

Les compagnies d’assurances veulent vos données personnelles afin de déterminer votre prime.

Même si le mouvement des objets connectés domestiques en est à ses balbutiements, les assurances en attendent beaucoup et font tout pour le pousser en avant. Les assurances santé, pour les domiciles, ou bien pour les voitures commencent toutes à offrir des programmes proposant des réductions aux consommateurs qui acceptent de partager leurs données. 

Lire sur slate.com

iPhone 6 : Les docteurs s’inquiètent du HealthKit d’Apple

L’offre santé d’Apple se nomme le ‘HealthKit’ elle vous connecte avec les capteurs de votre téléphone et un produit tiers. HealthKit affichera l’ensemble de ces informations sur votre téléphone grâce à un tableau de bord facile à manipuler. Aux premiers abords cela semble astucieux, alors pourquoi l’industrie médicale s’inquiète-t-elle ?

Lire sur forbes.com

Apple l’assure, l’app Healthkit ne peut pas vendre vos données.

Apple prend les devants et assure qu’elle bénéficie de la confiance de ses utilisateurs dans ce domaine. Sa première action est donc d’affirmer que les données de ses utilisateurs ne sont en aucun cas mises à disposition des publicitaires et autres data brokers. 

Lire sur techtimes.com

Les Objets connectes : un eldorado trés-convoite

Révolution annoncée, les objets connectés marquent un tournant dans les usages quotidiens des consommateurs. Créateurs de valeur et d’emplois, ils représentent un enjeu fort pour les entreprises françaises, mais aussi étrangères, ce qui laisse présager une compétition redoutable.

Lire sur ecommercemag.fr

La maison-type aura 500 objets connectés en 2022

La révolution des objets connectés est en marche. D’après une étude récente, le foyer typique sera équipé en 2022 de près de 500 objets connectés. Télévision, consoles de jeux, mais également appareils électroménagers, de transports, de sécurité, de santé, de fitness... La maison représente un gisement sans fin d'objets connectables.

Lire sur latribune.fr

 

Crédit photo : Osman Kalkavan