Culture is future »

14.11.2011

Qui est Robert Darnton ?

Robert Darnton a fait ses études à Harvard (AB, 1960) et Oxford (B. Phil, 1962; D. Phil, 1964), où il était un boursier Rhodes. Après une brève période en tant que journaliste au New York Times, il est devenu membre junior de la Society of Fellows à Harvard. Il a enseigné à Princeton, de 1968 jusqu'en 2007, avant de devenir professeur à l’université Carl H. Pforzheimer et directeur de la Bibliothèque de l'Université de Harvard. 

Il a été professeur invité dans de nombreuses universités et instituts, ainsi qu’administrateur de la New York Public Library et Oxford University Press (Etats-Unis) et président de l’Americain Historical Association et de l’International Society of Eighteenth-Century Studies. Parmi ses récompenses : MacArthur Prize Fellowship, un prix National Book Critics Circle et la Légion d’Honneur. 

Il a écrit et édité une vingtaine de livres, dont The Business of Enlightenment: A Publishing History of the Encyclopédie (1979, une première tentative de développement l'histoire du livre en tant que domaine d'étude), The Great Cat Massacre and Other Episodes in French Cultural History  (1984, probablement son œuvre la plus populaire, qui a été traduite en 16 langues), Berlin Journal, 1989-1990(1991, une version de la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'Allemagne), The Forbidden Best-Sellers of Prerevolutionary France (1995, une étude sur le commerce du livre clandestin), Ses derniers livres sont The Case for Books (2009), The Devil in the Holy Water, or The Art of Slander in France from Louis XIV to Napoleon (2010), et Poetry and the Police: Communication Networks in Eighteenth-Century Paris (2010).