Culture is future »

14.11.2012

QUI EST … Michel L’Hour ?

Michel L’Hour, conservateur général du patrimoine, académicien de marine, est, depuis 2006, directeur du Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (Drassm), service à compétence nationale du ministère de la Culture. Entré au Drassm en 1982, où il a été chargé des littoraux de l’Arc Atlantique, des territoires ultramarins et des relations internationales, il a dirigé de nombreuses fouilles archéologiques sous-marines majeures tant en France qu’à l’étranger et s’est spécialisé dans l’histoire des échanges et des faits maritimes de la fin du Moyen Age à l’aube de l’époque contemporaine. Expert régulièrement sollicité par de nombreuses instance internationales, telle l’Unesco, il est l’auteur de très nombreux articles et ouvrages relatifs à la discipline. Il a en outre assuré le commissariat de grandes expositions comme La mer pour mémoire, de 2005 à 2009, ou Le Mystère Lapérouse, au musée de la Marine, en 2008.

 

Michel L’Hour a accepté de répondre à l’enquête internationale menée par le Forum d’Avignon auprès de 100 personnalités du monde de la culture au sujet des « raisons d’espérer de la culture » :

Quelle est votre raison d’espérer ?

Je crois que l'homme n'est jamais aussi grand que lorsqu'il innove ou construit avec le seul souci de préparer un avenir meilleur pour des générations futures que lui-même ne connaîtra jamais.

Quelle initiative, œuvre, personnalité incarne le mieux votre raison d’espérer ?

Un personnage de roman : Pardaillan de Michel Zevaco, une chanson : "Je suis un gars ben ordinaire" de Robert Charlebois (version festival de Sopot 1970) et des personnalités de ma vie : mes parents.