Qui est Jérôme Clément ?

Jérôme Clément

Président, Fondation Alliance française

Après des études en Droit et en Lettres et un cursus à l'Institut d'études politiques de Paris, Jérôme Clément est reçu à l’Ecole nationale d’administration (ENA) en 1970, Promotion Charles de Gaulle.

En 1974, il débute sa carrière au ministère de la Culture à la direction de l’Architecture, puis à la Direction du Patrimoine.

Il part ensuite pour l’Egypte comme conseiller culturel et scientifique à l’ambassade de France au Caire (1980-81).

En 1981, il devient conseiller chargé de la culture, des relations culturelles internationales et de la communication auprès du Premier ministre, Pierre Mauroy.

En 1984, il est nommé Directeur général du Centre National de la Cinématographie (CNC).

En mars 1989 il intègre la Sept comme Président du Directoire. Il participe en avril 1991 aux négociations avec les Allemands qui aboutissent à la création de la chaîne franco-allemande ARTE, dont il devient le Président, avec pour mission sa mise à l’antenne sur le réseau hertzien, en septembre 1992.

Il est président du Directoire d’Arte France jusqu’en 2011 et Président ou Vice-Président du Comité de Gérance d’Arte de 1992 à 2010. Il fut parallèlement Président Directeur général de la Cinquième d’avril 1997 à août 2000, avant que cette dernière ne devienne France 5. Il a été Conseiller municipal de Clamart de 2001 à 2010. Il est élu Conseiller municipal du Thoureil (49350), en avril 2014.

Jérôme Clément est administrateur du Musée d’Orsay et Président du Festival de Cinéma Premiers Plans, à Angers et commissaire général du Festival Normandie Impressionniste.

Il a présidé le Conseil d’administration du Théâtre du Châtelet de 2010 à février 2015.

Il a été élu le 26 juin 2014 président de la Fondation Alliance française.

Jérôme Clément a participé à plusieurs activités d'enseignement comme maître de conférences (Paris I, ENA, Sciences Po), ainsi qu'à la rédaction de revues et d'ouvrages à caractère économique et culturel.

Il a publié plusieurs ouvrages : « Un homme en quête de vertu » (1992, Grasset), « Lettres à Pierre Bérégovoy » (1993, Calmann-Lévy), « La Culture expliquée à ma fille » (2000, Seuil), actualisé en 2012, « Les Femmes et l’amour » (2002, Stock), « Plus tard, tu comprendras » (2005, Grasset), suivi de « Maintenant je sais » (2008, Grasset) et « Le choix d’Arte » (mars 2011, Grasset).

Il a été plusieurs fois décoré par l’Etat Français (Commandeur de l'ordre de la Légion d'honneur, Chevalier de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres). Il est également Commandeur du Mérite de la République fédérale d’Allemagne et aussi du Bade-Wurtemberg.