Culture is future »

06.11.2012

Qui est Amos Gitai ?

« Je suis architecte de formation, déclarait Amos Gitai au site Cinezik en 2009. Je crois que les buildings réussis sont ceux où l'espace d'entrée aide les personnes qui entrent à faire la transition, si le building nous fait entrer directement dans un autre espace sans cet espace méditatif qui doit faire la transition, il est souvent raté. Je crois que dans le cinéma aussi. »

Le réalisateur israélien est né le 11 octobre 1950 à Haïfa. Il est architecte diplômé du Technion (Haïfa, Israël) et a obtenu un PhD d’architecture à Berkeley University (Californie, USA). Il participe à la guerre de Kippour en 1973, au cours de laquelle il est blessé. Attiré par la réalisation, il devient cinéaste à titre professionnel en 1980 avec House. Il réalise dès lors de nombreux films, fictions et documentaires, soit plus de 80 titres réalisés en 38 ans, de format et de nature diverses (longs et courts métrages, fiction et documentaire, travaux expérimentaux, réalisations pour la télévision …). Ses films lui valent une considérable reconnaissance internationale, consacrée par de nombreux prix dans les plus grands festivals. Quatre de ses films sont présentés en compétition au Festival de Cannes, quatre autres à la Mostra de Venise entre 1999 et 2010. Amos Gitai a mis en scène pour le théâtre La Guerre des fils de lumière contre les fils des ténèbres au Festival d’Avignon en 2009 puis au Théâtre de l’Odéon en 2010, et proposé des installations vidéo (notamment News from Home, News from House à Berlin en 2006, Citations à Bordeaux en 2009). De nombreuses rétrospectives intégrales de son œuvre ont été montrées dans le monde, et notamment à Londres (British Film Institute, 1989), à Paris (Centre Pompidou, 2003), à São Paulo (2004), à Berlin (2006), à New York (Museum of Modern Art, 2009), ainsi qu’à Moscou, Tokyo et Jérusalem. Fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2000, il a reçu le prix Rosselini en 2005 et en 2007, ainsi qu’un Léopard d’Honneur décerné par le Festival de Locarno en 2008. Il réside désormais principalement à Haïfa et à Paris.

Pour en savoir plus notamment sur la filmographie d’Amos Gitai : http://www.amosgitai.com/html/home.asp

Et : http://oglobo.globo.com/cultura/cineastas-iraniano-israelense-participam-da-mostra-de-sp-falam-de-afinidades-politica-liberdade-6553046

Amos Gitai a participé à l’enquête internationale menée par le Forum d’Avignon « Culture, les raisons d’espérer » : (extrait)

« La raison d’être de la culture, créer des ponts là où il n’y en a pas »