Culture is future » Attractivité des territoires et cohésion sociale

13.01.2012

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle - Barthélémy Toguo

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle. Découvrez chaque jour leurs réponses… 

Barthélémy TOGUO, artiste plasticien

Dans quelle mesure les innovations technologiques ont-elles fait évoluer votre métier ? 

Dès mon arrivée en France en 1993, je découvre, à l'Ecole Supérieure d'Arts de Grenoble, l'informatique, ça a été un raccourci pour donner une autre esthétique à mon travail en passant directement par Photoshop, je pouvais transformer à ma guise les images que j'avais réalisées sur simple appareil photographique ;  le champ de création devient énorme, l'association du son, de l'image et du mouvement est plus facile, plus simple et je gagne en temps.

Comment percevez-vous la réutilisation de vos œuvres par d’autres ? 

Ca ne me dérange pas, tant que le but est la recherche d'une autre esthétique. C'est comme dans le football, un défenseur sort une balle dangereuse dans la surface de réparation, la glisse au latéral gauche, qui prolonge avec la balle sur les côtés, fait une belle passe  à l'ailier qui dribble un adversaire, prolonge la course en vitesse  et sort un centre en hauteur qui tombe directement sur la tête de son attaquant de pointe en bonne position qui saute plus haut que la défense adverse et marque un joli but de la tête à l'angle de la lucarne du gardien. L'artiste a le droit de prolonger une action entreprise par un autre.

Dans 10 ans, à qui confierez la gestion des droits de vos œuvres ?  

 

A celui qui garantira le respect du droit moral.