Culture is future » Financements et modèles économiques

16.01.2012

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle - Marjane Satrapi

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle. Découvrez chaque jour leurs réponses…

Marjane SATRAPI, réalisatrice

Dans quelle mesure les innovations technologiques ont-elles fait évoluer votre métier ?

Les outils technologiques servent certes à travailler plus rapidement. Il n'y a aucun doute. Mais penser que la machine peut remplacer l'homme, voire qu’elle peut engendrer de la créativité est une idée obsolète. Pour moi, mon ordinateur est aussi important que ma gomme ou mon taille-crayon mais nettement moins que mon papier et mon crayon.

Comment percevez-vous la réutilisation de vos œuvres par d’autres ? 

Il y a une très grande différence entre ceux qui vous copient et ceux que vous inspirez. Il y a des gens qui vous reproduisent sans aucun état d'âme, je ne peux pas vraiment dire que je les porte dans mon cœur, après s'il y a reprise, inspiration ou influence, cela veut juste dire que le travail initial a été reconnu. 

Dans 10 ans, à qui confierez la gestion des droits de vos œuvres ? 

Par ceux qui défendront le mieux l'intégrité de mes œuvres, qui ne feront pas n'importe quoi pour de l'argent. En fait, c'est à moi-même que je confierais la gestion des droits de mes œuvres. Et après.... je ne compte pas mourir d'aussitôt.