Culture is future »

30.01.2012

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle - Jul

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle. Découvrez chaque jour leurs réponses… 

JUL, dessinateur

 

Dans quelle mesure les innovations technologiques ont-elles fait évoluer votre métier ?

J'appartiens à la minorité des dessinateurs de bande-dessinée de ma génération à ne pas du tout utiliser d'ordinateur pour réaliser leurs planches, en particulier pour la mise en couleur que j'effectue au pinceau, de manière assez semblable à celle du 13e siècle. 

En revanche, le travail de dessinateur de presse à été bouleversé par les nouveaux moyens de transmission, scans portatifs, wifi, téléphonie, qui permettent d'envoyer des documents exploitables par tous médias en temps record, et ainsi de travailler depuis un hamac à Honolulu.

Comment percevez-vous la réutilisation de vos œuvres par d’autres ?

Si capillarité  il y a, autant évoluer parmi des "amis choisis": ainsi, je suis pour la plus grande générosité pour l'utilisation de travaux par d'autres dans des cadres et pour des causes dont je partage les enjeux, les objectifs, l'esthétique; et la plus grande intransigeance pour les réutilisations mercantiles au service d'intérêts et de profits particuliers et corporatistes quand je suis opposé à  leurs objectifs.

Dans 10 ans, à qui confierez la gestion des droits de vos œuvres ? 

Comme toujours, à la carte : je pense qu'il faut parvenir à avoir en parallèle un travail et une diffusion vers un large public avec des revenus équitables pour l'auteur, en maintenant une propriété intellectuelle étroite et un droit de regard permanent sur l'utilisation des œuvres. Il faudra faire des contrats "en dentelle" !