Culture is future » Innovation et numérique

02.02.2012

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle - Nabil Ayouch

Le Forum d’Avignon donne la parole à 25 artistes de renommée internationale sur le thème de la propriété intellectuelle. Découvrez chaque jour leurs réponses…

Nabil AYOUCH, réalisateur

Dans quelle mesure les innovations technologiques ont-elles fait évoluer votre métier ?

Elles l'ont non seulement fait évoluer mais l'ont même complètement changé. Grâce aux effets spéciaux, tout devient possible aujourd'hui. Grâce à la démocratisation des outils de tournage/montage, n'importe qui peut devenir réalisateur et faire un film. Cela signifie qu'un film peut naître n'importe où, être fabriqué avec très peu de moyens et diffusé instantanément dans le monde entier grâce aux nouvelles fenêtres qu'offre Internet.  Plus que jamais, la différence ne se fera pas sur la performance technique mais sur l'originalité de l'idée et la manière dont elle sera traitée.

Comment percevez-vous la réutilisation de vos œuvres par d’autres ?

Il n'y aucun moyen d'y échapper, ni aucune raison. Tout a déjà été inventé depuis tellement longtemps qu'il serait prétentieux de croire que "nos" œuvres ou nos idées nous appartiennent. Elles s'inscrivent dans un contexte nouveau et c'est ce qui les différencie. Mais leur raison d'être est de circuler et d'être recyclées.

Dans 10 ans, à qui confierez la gestion des droits de vos œuvres ? 

Le respect du droit moral est fondamental mais ne concernera pas (uniquement) le gestionnaire des droits de mes œuvres. C'est une question qui relève des autorités publiques et de la perception que les futurs "consommateurs" de mes films auront des droits d'auteur dans vingt ans. L'éducation a un rôle très important à jouer dans ce domaine. L'arrivée des nouvelles technologies ne doit pas engendrer une relation de méfiance entre les créateurs et leur public. Elle doit engendrer de nouveaux comportements, de nouvelles manières d'appréhender l'œuvre et son rapport au temps.