Culture is future »

11.03.2016

Nominé du Prix du public : Delight

Découvrez la start-up Delight !

 Delight est un outil de conquête de clients s’appuyant sur la data et au service des producteurs de spectacles. 

Le jury, présidé par Véronique Morali, a retenu Delight parmi les cinq nominés pour le Prix du public de la start-up culturelle du Forum d’Avignon.

Quel est votre projet d’entreprise ?

Chaque jour, un public potentiel rate des spectacles, par manque d’information ou d’intérêt. Delight est un outil de conquête de ce potentiel de clients au service des producteurs de spectacles.

S’appuyant sur une nouvelle approche du Big Data, notre société vise à permettre à chaque producteur, sans investissement lourd, de tirer parti d’une notre base intégrée alliant données de billetterie et comportements culturels pour paramétrer, déclencher et suivre leurs campagnes marketing.

Grâce à notre plateforme, développée avec des laboratoires de recherche français réputés mondialement, l’effet conjugué du ciblage, du contexte et de la pertinence des messages contribuera à améliorer sensiblement la rentabilité (ROI) de leurs actions de communication.

Nous venons de lancer une phase de test de notre version bêta avec divers producteurs reconnus, avant d’élargir la commercialisation dès l’été 2016.

Quel(s) défi(s) relevez-vous actuellement pour votre développement ?

Notre premier défi consiste à permettre aux producteurs de spectacles de profiter des données clients que leurs activités génèrent. Ce n’est pas le cas aujourd’hui, pour des raisons liées à la structure du marché français. A l’instar des organismes professionnels (Prodiss et CNV notamment), nous sommes convaincus que l’exploitation des données et leur mise en commun, sous l’égide d’un tiers de confiance, est la clé de la croissance future.

Notre second défi consistera à convaincre les producteurs de l’intérêt de notre solution, et plus largement, du bénéfice à réaffecter une part de leurs budgets marketing à des campagnes digitales mieux ciblées. Nous avons pu juger de leur intérêt pour ce type de solution au cours de la phase de présentation d’un prototype Delight au printemps 2015. C’est pour leur faciliter cette transition que nous voulons proposer un outil intuitif et à la portée de tous.

Quel objectif le prix de la start-up culturelle vous permettra-t-il de réaliser ?

Au-delà d’une visibilité importante, nous utiliserons les fonds pour approfondir notre démarche d’enrichissement du travail de nos data scientists avec plusieurs laboratoires de recherche universitaires prestigieux.

Notre partenaire SATT1 Lutech nous a ouvert plusieurs portes : Université Pierre et Marie Curie, Sorbonne et CNRS. Grâce à eux, nous avons lancé un travail d’amélioration des algorithmes de Delight avec plusieurs chercheurs de renom et leurs équipes :

  • Matthieu Latapy (Systèmes Complexes du Laboratoire d’Informatique de Paris VI) : approfondissement des analyses relationnelles pour améliorer la recommandation de spectacles et la détection de clusters de spectateurs.
  • Patrick Gallinari (spécialistes des algorithmes) : optimisation des analyses des données et du machine learning.
  • Yvon Maday (président du Laboratoire JL Lions de maths appliquées) : amélioration de nos outils de modélisation du comportement des spectateurs.

L’aide du Forum d’Avignon permettrait de financer 3 à 4 sessions de consulting scientifique à très forte valeur ajoutée pour Delight.

Eric de Rugy, Président & Co-Fondateur et Marc Gonnet, Directeur général & Co-Fondateur

Site internet : http://delight-data.com/fr/

Twitter : @delightdata

Je vote !