Culture is future » Attractivité des territoires et cohésion sociale

17.07.2015

Le tourisme culturel a le vent en poupe

Revue du web - 17/07/2015

“Le tourisme culturel se place en seconde position derrière le balnéaire” affirme Frédéric Pierret, directeur exécutif de programme et coordination à l’OMT. Déjà en 2009, une étude de l’OCDEL’impact de la culture sur le tourisme’ décrivait le tourisme culturel comme le secteur touristique à la plus forte croissance : « la culture et le tourisme entretiennent une relation mutuellement bénéfique qui est de nature à renforcer l’attractivité et la compétitivité de lieux, de régions et de pays » résumait Sergio Arzeni, Directeur du Centre de l’OCDE pour l’Entrepreneuriat, les PME et le développement local. « De plus en plus, la culture est une composante importante du produit touristique qu’elle permet de différencier sur un marché mondial très encombré.»

Depuis 2008, les travaux du Forum d’Avignon ont approfondi  les liens entre l’attractivité des territoires et la culture d’une part et ceux entre smart city et creative city, d’autre part.

« Au-delà des retombées touristiques, soulignait l’étude,  Quelles stratégies pour l’emploi et le développement des territoires ? (Kurt Salmon, 2010), la mise en place d’activités culturelles, de communication ou de valorisation du patrimoine peuvent avoir un impact fort en termes de :

  • Développement économique (création d’emplois qualifiés, fixation d’activités tertiaires à haute valeur ajoutée, création de pôles d’excellence, etc.)
  • Portée symbolique (image de la ville, renforcement du lien social, développement du sentiment d’appartenance des citoyens, etc.)
  • Articulation avec d’autres secteurs clés d’une ville (éducation et enseignement, environnement, etc.). »

Les stratégies d’attractivité développées par le Niger, l’Irlande ou Londres, entre autres, montrent que la culture peut être le ferment d’un renouveau. 


L’impact du tourisme culturel

S’appuyant sur des statistiques de l’OCDE, « plus de 50% de l’activité touristique en Europe est générée par le patrimoine culturel et le tourisme culturel  devrait être la composante du secteur du tourisme à connaître la plus forte croissance », corroboré par des études américaines et canadiennes récentes, l’auteur rappelle ce dont « les territoires se privent en ignorant le tourisme culturel ».

Lire sur nouveautourismeculturel.com

 

‘Les dimensions culturelles du développement des territoires’ Actes des 3es Assises nationales des DAC

« Il y a encore les trois grands nouveaux paradigmes de la société française auxquels il nous faut apporter des réponses : le développement personnel, le développement durable et le développement économique. Face à tant d’enjeux majeurs, il y a urgence, collectivement – élus et professionnels – à considérer la culture dans sa dimension éminemment transversale, à passer d’une réflexion trop souvent centrée sur les outils culturels à une réflexion sur les attendus d’une politique culturelle avec l’aménagement du territoire, l’éducation, le social et bien entendu le développement économique – qui sait désormais le poids que nous représentons dans le PIB de notre pays. » rappelait Véronique Balbo Bonneval, Présidente de la FNADAC en ouverture des Assises nationales des DAC en octobre 2014.  Les actes des Assises présentent le fruit des débats qui ont traversé les deux journées de travail avec 650 personnes venues de toute la France.

Lire sur observatoire-culture.net

 

Londres, une puissante stratégie de tourisme culturel

Le maire Londres a pris la décision, en 2014, de mettre le Tourisme Culturel en premier objectif des stratégies touristiques de Great London Tourism, organisme qui a publié un premier Rapport fin 2014 pour faire un état des lieux et décider de nouveaux objectifs, très ambitieux. Avec une série de Notes pour évaluer le poids économique de la Culture dans le tourisme du Grand Londres, ce Rapport et cet Atelier marquent un tournant dans la politique de la Ville qui, l’an dernier, a accueilli le plus grand nombre de Touristes en Europe, devant Paris. 

Lire sur nouveautourismeculturel.com

 

Le tourisme musical accroît le PIB de l’Irlande du Nord de 80 millions de livres

260 000 touristes se sont rendus en Irlande du Nord l’année passée afin d’assister à des concerts et de participer à des festivals musicaux.  La dépense moyenne par visiteur s’est élevée à 860 livres, ce qui a permis de maintenir 694 emplois locaux à plein temps. 

Lire sur u.tv

 

Au Niger, un investissement croisé entre la culture et le tourisme pour relancer l’économie

Afin de diminuer sa dépendance aux revenus du pétrole et à la chute des prix sur son marché, l’économie du Niger se tourne vers le tourisme culturel considéré à la fois comme « une source de revenu alternative et un moyen de lutter contre les difficultés sociales » (propos de Olatunbosun Oyintiloye). Un moyen de diversification et d’indépendance pour l’économie, voilà ce que représente le tourisme culturel au Niger.

Lire sur allafrica.com