Culture is future »

15.11.2012

#FA2012 : Session d’ouverture

Discours d’ouverture et session autour du thème « Imaginer la culture : création et créateurs », c’est ce qu’il s’est passé durant la première journée du Forum d’Avignon 2012.


#FA2012 Jour 1 : Session d’ouverture par forumavignon

«  Il est important dans un contexte de crise économique, de donner un sens à la culture, trop suffisamment considérée comme un luxe. Il est temps de refonder le rapport entre économie et culture. (…) A l’heure où l’on parle de compétitivité, la culture contribue à la compétitivité.‘ A rebours des stéréotypes sur une culture variable d’ajustement , dans son discours devant le Forum d’Avignon, Aurélie Filipetti s’est appuyée sur deux convictions ; l’importance de la culture comme un engagement collectif et individuel essentiel dans le développement économique du pays et de l’attractivité des territoires, d’une part et l’importance du  rôle de l’état pour soutenir une politique culturelle, seule garante de l’accès de tous à la culture, de l’égalité des territoires et de porter un véritable projet fédérateur au niveau européen.

 Renouveler la perception de la réalité profonde de l’économie de la culture, et remplacer la culture au cœur du dur de l’économie: la ministre a présenté plusieurs chantiers en cours de déploiement : l’élaboration des outils d’évaluation souvent trop hétérogènes, la refonte de la place des acteurs publics et privés, réaffirmant que l’on a pas assez tiré les conséquences que la culture tire sur tous les leviers de l’économie, enfin repenser les outils de la politique culturelle moins axé sur une politique de l’offre souvent trop inflationniste, mais davantage sur l’accès de tous à la culture, une politique de filières et de formation. Elle annonce deux lois dans les prochains mois sur le patrimoine et l’orientation de la création. Elle a aussi évoqué sa mobilisation sur les défis engendrés par la transition numérique, et son soutien pour développer un mécénat non pas acte d’argent mais acte d’engagement citoyen. Se défendant de porter une conception utilitariste de la culture elle a conclu son discours qu’il fallait relégitimer le rôle de l’état dans la culture, véritable enjeu démocratique pour l’avenir de notre pays. 

 

Télécharger le discours intégral.