Culture is future »

26.03.2012

Etes-vous créatifs ?

« La créativité et l'imagination exigent d'apprendre à se poser des problèmes »[1].

Qu’est-ce que la créativité ? Comment justifier le désir d’inventivité quasi obsessionnel de nos sociétés modernes ? Surexposée et parfois vidée de son sens, cette notion s’impose comme une qualité essentielle, mêlant audace et capacité de réaction, supplément d’âme et habileté à sortir des sentiers battus, ingéniosité et ouverture sur le monde...

Saint Calice du XXIème siècle : tous la recherchent. Peut-elle cependant être circonscrite ? Ainsi, l’agenda de Lisbonne prône en 2007 un renforcement de l’investissement dans la créativité, posant la culture comme « catalyseur de la créativité dans le cadre de la stratégie de Lisbonne pour la croissance et l’emploi ». Toutefois, la promotion de la créativité dépasse les simples sphères artistiques, comme le démontre la récente étude conduite par IBM auprès de 1500 dirigeants de 60 pays et 33 industries. Rigueur, intégrité, éthique ou efficacité, sont désormais perçues comme secondaires : c’est en valorisant des approches créatives et originales que les dirigeants seront, à l’avenir, capables de s’adapter aux transformations industrielles, facteurs principaux d’incertitudes pour 60% des CEOs. Pour Michèle McKenzie, présidente et CEO de la Canadian Tourism Commission,  « la complexité à laquelle nous faisons face, résultant d’un déluge d’informations, de cycles temporels raccourcis, d’une compétition accrue pour les talents et d’une demande constante pour plus de durabilité, requiert une dose importante de créativité, à mesure que nous nous réinventons pour véritablement entrer dans la nouvelle économie ».

Si la créativité est reconnue comme facteur de performance et d’amélioration pour les entreprises, il reste que peu la promeuvent activement. Encore cantonnée à certains champs d’activité spécifiques, la créativité potentielle de tout employé est loin d’être encouragée et un nombre limité d’individus se présente comme créatif. Un fait qu’Hermann Vaske pointe du doigt avec malice dans sa série de vidéos intitulée « Why are you creative ? », présentée à l’occasion de l’exposition inaugurant le Forum d’Avignon Ruhr : de David Bowie et Vaclav Havel au Dalaï Lama et Emir Kusturica, d’Asia Argento à Stephen Hawking, Samuel L. Jackson, Michael Gorbatchev, Bono, Peter Gabriel et même Georges W. Bush… et tant d’autres. Ainsi, pour Milla Jovovich les créatifs cassent nos définitions, surprennent en inversant nos perspectives et nos conceptions, pourtant souvent perçues comme inamovibles. Et, si l’on en croit Ken Robinson, la créativité est loin d’être une denrée rare… Pour lui, tout individu serait créatif, mais cette aptitude serait réduite par une éducation à la ‘non créativité’ ; or, « la créativité est désormais aussi importante que l’alphabétisation en termes d’éducation et devrait avoir le même statut ». Un clin d’œil à Picasso pour qui « dans chaque enfant, se trouve un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant ».

Deux axes de réflexions se profilent ici : le premier sur la créativité en puissance de chacun, dont le développement actif serait bénéfique pour l’ensemble des acteurs, et le second sur les méthodes d’enseignement, les manières d’optimiser la transmission de connaissances et d’un patrimoine aux générations futures, grâce à une revalorisation de l’imagination et de l’originalité.

Pour Kate Canales, les entreprises possèdent un capital créatif souvent insoupçonné, qui gagnerait à être révélé par le renforcement des échanges, permettant la mise en place d’un environnement riche, favorisant recherches, discussions et expressions d’idées nouvelles.  La notion de convivialité prendrait alors une toute autre dimension, que ce soit entre les employés ou à l’égard des consommateurs. L’étude IBM souligne ainsi que 95% des organisations les plus performantes considèrent le renforcement de la proximité avec leurs clients comme une des initiatives stratégiques clefs des dernières années, notamment celles passant par Internet ou encore les réseaux sociaux.

Pour l’OCDE, « la créativité et la culture sont des leviers importants du développement personnel et social et une force motrice de la croissance économique dans la société de la connaissance. Elles sont au centre de la compétitivité « glocale » et façonnent les territoires et les économies locales d’une nouvelle manière créative».

Si ces explications, rassurantes et porteuses de valeurs positives, ressemblent étrangement à du bon sens, alors pourquoi ne pas miser sur la créativité ?

Et vous, en quoi êtes-vous créatif ?

 

Pour aller plus loin

FA Ruhr et Hermann Vaske

La culture et le développement local, 2005, les études de l’OCDE

Finding creative people is easy and here is how

IBM 2010 Global CEO Study: Creativity Selected as Most Crucial Factor for Future Success

 

Crédits photos : Marc Lagneau



[1] B. Schwartz, Réflex. prospectives,1969, p. 15