Culture is future » Financements et modèles économiques

12.06.2013

Dossier - Focus sur le crowdfunding

Voici le deuxième dossier que le Forum d'Avignon vous porpose ce mois-ci en partenariat avec l'Ecole de la Communication de Science Po Paris sur le thème "Les pouvoirs de la culture". 

Le crowdfunding, terme difficilement traduisible en français, désigne un modèle de financement collectif. Rendu possible par Internet et les réseaux sociaux, il s'agit d'une sorte de micro-mécénat où le grand-public soutient des projets, artistiques ou culturels pour beaucoup d'entre eux, mais pas uniquement.  Si le crowdfunding réussit à mobiliser des capitaux, les sommes collectées servent la plupart du temps de compléments nécessaires à l'aboutissement des projets. 

Les plateformes de crowdfunding représentent des intermédiaires pacifiés entre les acteurs du web et les industries culturelles : elles montrent que les publics sont prêts à financer des projets culturels et démentent la crise de la gratuité qui touche les produits culturels.  

Mais, s'agit-il un élan démocratique où le citoyen finance les biens culturels et possède un droit de regard sur le contenu de la création ? Ou, au contraire, d'une dictature du nombre où le mirage d’un pouvoir pris par le citoyen, qui peut avoir des conséquences néfastes sur les créations culturelles ?  

Le crowdfunding, triomphe ou faillite de la culture ? 

Les plateformes de financement participatif témoignent et incarnent les bouleversements que la culture connait avec le numérique : les financements s’essoufflent, les pratiques changent, les pouvoirs se déplacent. Même s’il est difficile d’avoir des données précises sur les projets, les acteurs ou les participants du crowdfunding, ce dossier met en parallèle les mutations de la culture avec ce phénomène qui incarne aujourd’hui tous les fantasmes. Tous créateurs ? Tous producteurs ? Les discours sont flous et jouent sur un soi-disant pouvoir pris par les consommateurs. 

Lire le dossier