Culture is future » Attractivité des territoires et cohésion sociale

21.09.2011

DEBAT 2011 - Investissement culturel - Charles Landry, the art of city making

"City-making is an art, not a formula."

Pour l’édition 2011 du Forum d’Avignon, Charles Landry présentera des éléments d’une analyse réalisée dans le cadre des travaux du laboratoire d’idées du Forum d’Avignon sur le rôle de la créativité et de la culture dans les villes.

En effet, Charles Landry aide les villes à se développer en mettant notamment la culture au centre des préoccupations, cette dernière permettant de raviver l’économie. Sir Peter Hall, Bartlett Professor of Planning, University College London dit à ce propos que Charles Landry « montre comment de nouvelles façons de penser peuvent aider à régénérer des villes qui font face à un défi de survie ». Après le succès de son livre The Creative City: A Toolkit for Urban Innovators “(2000), Charles Landry a publié The Art of City Making (2006). « Creative city » est devenu une manière de penser le développement des villes, insistant sur la contribution de la culture et des industries créatives dans l’évolution urbaine.  Charles Landry essaye d’identifier au mieux les ressources des villes pour exploiter leur potentiel, les rendre plus attractives sur le long terme, une approche qui dépasse la seule perspective de l’architecture et de l’ingénierie. Dans The art of city making, il insiste sur le fait que la créativité a besoin d’être liée à un fondement éthique et une base de valeurs, d’être créative « for the world ». Pour lui, la ville doit être un espace de solidarité, où sont favorisées les meilleures relations entre les individus, et leur environnement : il faut que la ville donne quelque chose en retour à la communauté. Charles Landry souligne également que la créativité aide les villes à se distinguer et leur évite de tomber dans l’uniformité. S’appuyant sur des études de cas internationales et des exemples, il explique comment le potentiel des villes doit être réévalué pour qu’elles puissent renforcer leur identité et s’adapter au changement. Car si une ville arrive à se « faire » ou « construire » (« city making ») en tant que ville créative, son succès repose dans la continuité.

Pour en savoir plus

http://www.charleslandry.com/

Sur le même sujet

Toujours plus loin - Belgrade 2020, la culture pour transformer la société

Toujours plus loin - Maastricht, ville de culture

Toujours plus loin - San Sebastian, Capitale Européenne de la Culture 2016 : la culture pour la paix

Toujours plus loin - Les Rencontres de Tallinn « Les acteurs culturels de la Baltique : de la coopération transrégionale à la diffusion européenne. »

DEBAT 2011 - Investir la culture - Interview de David Throsby

DEBAT 2011 - Investir la culture - Interview de Barthélémy Toguo

DEBAT 2011- Investir la culture - Interview de Kjetil Tredal Thorsen, architecte, Snohetta