Culture is future »

06.08.2014

Contribution : "Séries et cinéma : il n'y a qu'un pas !" par Elisa Brotons

 

Depuis quelques années, on assiste à une véritable montée en puissance des productions sérielles, productions qui se rapprochent de plus en plus de celles cinématographiques. Aujourd'hui, c'est la série Game of Thrones qui balaye les frontières entre ces deux univers.

 

 

Évolution du genre
Apparues dans les années 1950, les séries n'ont cessé de se développer et ainsi d'attirer un public de plus en plus nombreux. On assiste donc depuis une dizaine d'années à une véritable explosion du genre. Produit commercial et culturel, les séries sont rentables et plaisent au public. Résultat, une véritable course à la qualité se met en place menant à des programmes de plus en plus réussis. Précédemment vues comme une sous-culture, le statut de ces fictions est aujourd’hui en train d’évoluer et les séries télévisées sont devenues de véritables phénomènes de société faisant ainsi de la concurrence au monde du 7ème art.

Série télévisée et cinéma : le face à face :l'exemple de Game of Thrones
Outre-Atlantique, la télévision possède une légitimité certaine grâce à la production de séries qualifiées haut de gamme comme récemment Game of Thrones, dont la qualité est bien souvent comparable à celle d'une production cinématographique.
Diffusée sur HBO, chaîne novatrice et pionnière dans la programmation de séries phénomènes et avant-gardistes, Game of Thrones est l'adaptation d'un roman complexe de l'américain George R. R. Martin paru en 1996. La série se place ainsi à un croisement culturel entre littérature, cinéma et divertissement télévisuel. Le caractère cinématographique de Game of Thrones est évident, de part les moyens mis en œuvre pour la production, le budget (environ 60 millions de dollars pour une saison), les acteurs et figurants, les lieux de tournage... Game of Thrones n'est ainsi rien d'autre qu'un film de plusieurs heures. Suivant trait pour trait les intrigues du roman, la série se laisse la possibilité et le temps d'explorer les recoins de cette œuvre immense, un peu à la manière de la trilogie du Seigneur des Anneaux, roman de Tolkien adapté au cinéma par Peter Jackson.

Ainsi, si les séries rencontrent un succès grandissant, c'est principalement grâce à cette sérialité et narration de plus en plus appréciées par les téléspectateurs, heureux de ce rendez-vous. Ce développement sur un temps assez long permet ainsi à Game of Thrones de mettre en avant sa complexité et d'attirer de plus en plus de curieux. Annoncée pour sept saisons, la série n'a donc pas fini de surprendre !

Elisa Brotons, Master 1 PCC Université d’Avignon 

 Crédit photo : Vardhana Vunchuplou

Sources :