Culture is future »

29.03.2016

Contribution : "Entreprendre la culture" par Léonard Anthony

Tout entrepreneur est un entrepreneur culturel, en ce sens où chaque projet d’entreprise est incubé par un individu ou un groupe d’individus, porteur d’une culture qui définit chacun d’entre nous.  Le lien que nous avons avec notre histoire, individuelle, familiale, collective, parfois issu de plusieurs horizons, définit souvent le socle de nos désirs, et le mouvement à l’origine de nos motivations.

Désirs et motivations sont à mon sens les fils du tissu qui trame chaque projet porté par un entrepreneur. Dans le cas spécifique d’une création d’entreprise menée autour d’un projet culturel, ces dimensions prennent une importance primordiale, et à elles s’ajoute une dimension non négligeable, l’affectif. Plus que jamais, quel que soit le domaine culturel entrepris, la capacité d’émouvoir et de toucher l’autre, de partager cette émotion est un des fondements de tout projet auquel s’adonne chaque entrepreneur culturel. Les innombrables exemples de start-ups qui ont ces dernières années œuvrés autour de projets culturels nous montrent à quel point ces dimensions sont omniprésentes, même quand il s’agit uniquement de révolution dans les modes de distribution et de diffusion de contenus culturels. Elles nous ont aussi démontré à quel point ce secteur - intrinsèquement lié au pouvoir d’imaginer et par essence de reconfigurer le monde- est une source infinie de projets, qui certes parfois bousculent nos habitudes établies, mais qui ouvrent en même temps des perspectives et de nouvelles possibilités.

Il est fort à parier que nous ne sommes qu’au début d’une ère où des entrepreneurs des quatre coins du monde s’allieront ou se croiseront pour imaginer des innovations capables de nous émouvoir en plusieurs dimensions, la première d’entre elle étant celle de l’entrepreneur. En soit, l’entreprenariat culturel en est probablement à l’aube de sa propre révolution.

A propos de Léonard Anthony, directeur associé de Susanna Lea Associates et Co-fondateur des Éditions Versilio, membre du jury du Prix de la start-up culturelle