Culture is future » Attractivité des territoires et cohésion sociale

04.07.2013

Compte Rendu du Forum d'Avignon Ruhr Edition 2013

La deuxième édition du Forum d’Avignon Ruhr donne une ambition pratique à la culture : celle d’être pilote de projets et de réseaux.

« Il n'y a rien de plus puissant qu'une idée dont le temps est venu ». Le constat de Garrelt Duin, Ministre de l’économie de Nord Westphalie sur les effets de ‘débordements’ de la culture sur le tissu économique et social sont à l’image des travaux de la 2éme édition 2013 du Forum d’Avignon Ruhr : positif même si le défi reste immense. Ainsi se concluait vendredi 28 juin les deux jours de débats sur "La culture comme solution d’une sortie de crise".

Associant plus de 300 personnalités de 16 nationalités différentes, issues du monde politique, de l’économie, et des sciences, le Forum d’Avignon Ruhr a identifié de nouvelles approches prospectives et concrètes de son slogan ‘"Culture is the Key". « Il y a la nécessité de ‘regarder à l'extérieur de la boîte’ » a déclaré en introduction Androulla Vassiliou, Commissaire européenne à l'éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, avant la présentation d’une soixantaine de projets culturels financés sur des fonds privés ou publics.

Le Forum d’Avignon Ruhr fait sa mue en laboratoire d'expérimentations artistiques… 

Répartis en quatre "ateliers créatifs" dans des domaines aussi variés que le climat, les conflits interculturels, l’économie, et le développement urbain, plus de 40 responsables de projets européens (de Lettonie, Lituanie, Espagne, France, Angleterre, Autriche, Pays-Bas, et de la Ruhr) ont relevé le défi de développer des propositions pluridisciplinaires collectives.

Les résultats de ces ateliers, comme ceux  de l’étude scientifique dédiée depuis janvier 2013 aux effets de débordement de l’investissement culturel, seront disponibles fin septembre.  «Le Forum d'Avignon Ruhr 2013 va étroitement examiner, en fonction de ces besoins et attentes, la faisabilité de  nouvelles politiques culturelles dans un contexte de crise européenne», lance Dieter Gorny, directeur général de Ecce, organisateur du Forum d’Avignon Ruhr, «et nous présenterons une nouvelle génération d’acteurs pour la diversité culturelle.»

… Et en réseau européen. Le Forum d’Avignon Ruhr a aussi été l'occasion de confirmer son adhésion à NICE, le «Réseau pour l'innovation dans la culture et la créativité en Europe » et de lancer le projet Catalyse, dont il est co- partenaire avec le Forum d’Avignon et le Forum d’Avignon Bilbao. L’objectif de ces réseaux est de valoriser les actions culturelles et créatives comme moteurs et catalyseurs du développement urbain et territorial. Catalyse est fondé sur la conviction que les défis politiques et sociaux que traversent actuellement les nations européennes ne peuvent être uniquement résolus par des moyens économiques. Ils ont besoin de s’appuyer sur des réponses créatives et culturelles, à dimension européenne.

«  L'économie créative obtient une fonction de pilote de projets » s'est félicité le ministre de l’économie NRW Garrelt Duin, en saluant ces initiatives. « La culture et la créativité jouent un rôle central dans les bouleversements de notre société en cours, a poursuivi Dieter Gorny. Il est donc grand temps que l'Europe invente de nouvelles relations entre culture, économie et politique. La Ruhr est, et veut continuer, d’être un modèle d’expérimentation de cette ambition. »

 

Crédits photo : Boris Knop (Labkultur)