Culture is future » Attractivité des territoires et cohésion sociale

01.08.2012

Article - Le tourisme créatif, lien social 2.0

Les médias réseaux font évoluer le comportement de touristes à la recherche d’expériences plus culturelles et plus authentiques. Les villes cherchent à profiter de cet engouement créatif pour renforcer leur attractivité.

Les résidents meilleurs ambassadeurs de la culture locale

Le tourisme nourri d’expériences authentiques, soit apprentissages artistiques ou expérimentations créatives fait de plus en plus d’adeptes. Cela a commencé par des  plate-formes comme Couchsurfing et Greeters  qui permettent aux voyageurs de vivre leur destination de l’intérieur grâce à la complicité des résidents qui sont prêts à les accueillir chez eux et à leur faire visiter leur ville.  La formule reprenant les traditions d’hospitalité d’antan a aussi l’avantage de sortir des recommandations pré-formatées de la plupart des guides touristiques.

Vers un tourisme culturel ancré localement et personnalisé

Deux jeunes créatrices de Nectar&Pulse, Tanja Sieder et Carina Schiechl, poussent plus loin cet intérêt pour l’expérience culturelle partagée. Leur plate-forme numérique permet à chaque visiteur de créer son guide touristique personnalisé, à partir de conseils pratiques donnés par des « âmes-sœurs locales » qui selon leurs intérêts et leur personnalité recommandent leurs musées, salles de spectacles mais aussi restaurants et magasins préférés. L’internaute en quête de voyages et d’exotisme est donc invité à choisir un profil à l’aide d’interviews de passionnés de leur ville et à se laisser guider. 

Faire connaître et pérenniser  les cultures et traditions locales, grâce à la transmission de savoir-faire authentiques.

Ce changement de perspective - réaliser des activités créatives sur le lieu de séjour - n’a pas échappé aux villes qui veulent renforcer leur attractivité par des propositions toujours plus créatives. Depuis 2000, cette ambition a son concept, le tourisme créatif, défini sous l’impulsion des professeurs Greg Richards et Crispin Raymond [1], qui recoupent tous les nouveaux comportements de ceux qui souhaitent voyager autrement et surtout activement. Ces innovateurs ont désormais leur réseau, le Creative Tourism Network, issu du rapprochement de trois institutions, représentant trois villes emblématiques ;  Barcelone (la Fundacio Societat i Cultural -Fusic), Paris (l’Association pour le développement de la création, des Etudes et des Projets - ADCEP) et Rome (l’Osservatorio), regroupant de nombreux acteurs actifs (collectivités locales, organismes à but non lucratif, chercheurs …). Les objectifs de ce réseau sont explicites : «  Identifier et faire connaître les acteurs qui agissent ou sont susceptibles d’agir en faveur du tourisme créatif. Il peut s’agir d’entités privées qui se dédient à la gestion d’offres culturelles participatives mais aussi d’organismes de promotion de territoires qui jouissent d’un potentiel pour accueillir des touristes créatifs. Ces derniers se différencient des lieux conventionnels par leur atmosphère créative, généralement fruit d’un héritage historique, culturel et social, mais aussi par les ressources, activités et infrastructures qu’ils peuvent proposer à ces visiteurs en quête d’expériences culturelle  et  humaines. » 

En d’autres termes, il considère le cercle vertueux du tourisme créatif en favorisant la coopération entre les secteurs du tourisme et de la culture, et les agents privés et publics.

Pour en savoir plus :

-          Couchsurfing

-          Greeters

-          Nectar&Pulse

Touristes et habitants, Marseille 5 juillet 2012, Comptoirs du etourisme



[1] "Tourisme qui offre aux voyageurs la possibilité de développer leur potentiel créatif en participant activement à des cours ou des expériences caractéristiques de leur lieu de séjour".