Culture is future »

12.15.2011

Remise du Prix du Forum d’Avignon à l’ArtScience Labs

Remettre un prix est-il une reconnaissance pour celui qui le reçoit ou pour celui qui le donne ? Début 2011, l’équipe du Forum d’Avignon a soumis à des étudiants de Sciences Po Paris l’idée de remettre un prix. Pour en définir les contours et envisager si cette réflexion méritait d’être poursuivie, les étudiants ont réalisé une première analyse des différents prix remis dans le monde. Voici leurs constats : « Prix, grand prix, encouragement, médaille, oscar, trophée, bourse… Les récompenses régionales, nationales et internationales sont légion, en particulier dans les domaines artistiques - littérature, cinéma, arts plastiques, musique. […] Les concours pullulent […] Moins répandus mais tout aussi remarquables : les prix décernés à des personnalités qui ont pour objet de récompenser leur parcours.   […] Il nous faut également évoquer les travaux universitaires… ». Il existerait, en France, près de 2000 prix littéraires, des plus prestigieux aux plus « basiquement » marketing… Accablant - même si peu surprenant -, mais en tout état de cause de quoi faire avorter le projet !

Alors pourquoi persévérer dans la remise d’un prix dont la légitimité ne saurait se décréter a priori ? Les participants, administrateurs, étudiants, journalistes et experts qui naviguent dans la sphère du Forum d’Avignon partagent la même curiosité bienveillante à l’égard des passerelles entre culture, innovation et économie. C’est autour de cette envie commune que se sont noués des partenariats avec une dizaine d’universités et d’écoles internationales depuis quatre ans. C’est également dans cet esprit que l’équipe a recherché, pour remettre un prix, des formations proposant des projets éducatifs innovants en résonnance avec les valeurs promues au Forum combinant arts, culture, innovation et économie. Ainsi, le prix qui a été imaginé après quatre années d’existence est un prix de reconnaissance pour sceller, nous l’espérons, un partenariat pour l’avenir, mettre en lumière des projets qui nous émeuvent et nous font réfléchir et montrer des réalisations concrètes portées par les liens féconds entre culture et économie.

Le lauréat du prix du Forum d’Avignon

Le conseil d’Administration du Forum s’est réuni en septembre pour sélectionner le lauréat : le réseau d’ArtScience Labs dont le concept a été développé par David Edwards.

L’ArtScience s’intéresse à l’art et à la science, comme un même processus, esthétique et analytique guidé par l’imagination et souvent le mystérieux. Ainsi est né le réseau d’ArtScience Labs, réseau international de laboratoires, dont Le Laboratoire - où le prix est remis aujourd’hui - fait partie.

Plus qu’un lieu d’exposition, c’est un lieu d’expérimentation. Un lieu hybride en faveur d’une démarche créative, d’un « rêve socialement utile ». Ce sont des rencontres entre physicien et philosophe, designer et biologiste, photographe et immunologue, grand chef et chimiste ; des duos interdisciplinaires de renommée internationale, qui, dans cet environnement créatif, collaborent autour d’un thème fédérateur.

Au delà du centre de création, le Laboratoire est un projet éducatif. Notamment grâce au programme ArtScience Prize. Ce programme réunit chaque année environ cent étudiants, artistes, designers, scientifiques, autour de près de 50 expériences visant à concevoir et promouvoir des innovations sociales à travers des expérimentations culturelles et scientifiques, en partenariat avec des entreprises, gouvernements et associations. Le programme ArtScience Prize est développé à la Cloud Foundation de Boston, site pilote,  à Oklahoma City, et à Paris.

Expérimentation, pluridisciplinarité, émotion, réflexion, rencontres, innovations, culture, arts, hybride, médiation, participation, dialogue, … Des mots qui sont étrangement familiers au Forum d’Avignon.

 

***

 

Biographie de David Edwards

 Français et américain, David Edwards est professeur de génie biomédical à l’université d’Harvard, inventeur de plusieurs innovations, récompensé internationalement (plus jeune membre de la National Academy of Engineer­ing depuis 2011, Chevalier des Arts et des Lettres pour ses essais et romans et son travail dans l’art et le design en 2008). Ses recherches scientifiques prévoyaient déjà son sens de l’engagement, travaillant au développement de médicaments pour les pays en voie de développement. Il a fondé notamment Medicine in Need (MEND). Son engagement culturel et social l’a mené à fonder plusieurs organisations innovantes aux Etats-Unis, en Europe et en Afrique, formant aujourd’hui le réseau d’ArtScience Labs. David Edward nous décrit son projet et ses concepts dans ses ouvrages : Artscience: Creativity in the Post-Google Generation, The Lab: Creativity and Culture ; le roman Niche écrit en collaboration avec le romancier américain Jay Cantor et le photographe Daniel Faust ainsi que Le Manifeste du Laboratoire.