Culture is future »

12.02.2011

Que d'émotions en Avignon !

C’est lors de son cours "Culture, Création, Médiation", proposé (et fortement conseillé) au deuxième semestre de M1, que Frédérique Aït-Touati nous a présenté Laure Kaltenbach, la directrice générale du Forum d’Avignon. Celle-ci nous a donné l’opportunité de participer à l’édition 2011 du Forum – une manifestation internationale, transectorielle et transgénérationnelle – qui a pour objectif d’approfondir les liens entre les mondes de la culture, de l’économie et des médias à travers des débats, des groupes de travail et la publication d’études.

C’est donc suite à cette rencontre, et à nos différentes contributions pour le Forum (communication de l’événement et création de son Prix), que nous avons embarqué à bord d’un TGV spécialement affrété jeudi dernier, en direction d’Avignon. Nous y avons été accueillis comme des rois (ou plutôt des papes !) : hôtel, restaurants et concert presque privé d’Eric Serra à l’Opéra d’Avignon. La trentaine d’étudiants réunis pour l’occasion n’avait rien à envier aux autres invités!

Confortablement installés dans la salle du conclave du Palais des Papes, nous avons assisté aux différentes tables rondes qui ont réuni de nombreux ambassadeurs prestigieux du monde de la culture, de la politique, de l'économie et des médias sur les thèmes centraux de cette année : "Investir la culture" et "La propriété intellectuelle : une valeur universelle". On se souviendra notamment du débat intitulé “La propriété intellectuelle, au-delà des engagements de principe” qui a mobilisé les plus grands spécialistes de la question à l’échelle internationale comme Neelie Kroes, Vice-Présidente de la Commission Européenne, ou David Drummond, Vice-Président de Google. Ou encore de l’intervention de Robert Darnton, spécialiste de la question de la numérisation des livres et fondateur du “Guntenberg-e Program”.

Des débats ponctués des éclats de rires provoqués par les interventions dessinées du caricaturiste Jul, collaborateur de Charlie Hebdo.

Cette année, une réunion des Ministres de la Culture de pays du G8 et du G20 avait lieu en parallèle au Forum, d’où la présence du chef d’Etat, Nicolas Sarkozy, qui nous a honoré d’un discours de plus d’une heure sur "la culture à l’ère du numérique", et de son importance en période de crise. Parce qu’après tout, si Céline Dion peut sauver Las Vegas*, pourquoi pas un musée d’Orsay en Normandie ? C’est donc sur ces bonnes paroles, et bien d’autres encore, que nous avons repris notre TGV pour la Gare de Lyon – repus de rencontres, de réflexions et de petits fours.

Nous tenions donc à remercier l’équipe du Forum, qui nous a permis de vivre cette aventure. Car non, le Forum d’Avignon n’a pas peur des jeunes ! Et nous espérons vraiment que beaucoup d’autres élèves de notre chère École auront la chance d’y participer lors de ses prochaines éditions.

Pour en savoir plus sur le Forum d’Avignon, n’hésitez pas à consulter le site Internet  sur lequel vous trouverez, entre autres, d’excellents articles !

* Dixit Bernard Landry - ancien Premier Ministre Québécois - lors de son discours de clôture.

 

Une contribution de SciencesPo./Sixtine Fabre, Coline Juillerat et Cécile Schublin

Crédits : Jul pour le Forum d'Avignon